En ce temps-là (vers 1930), les jeunes filles fiancées passaient leurs longues soirées d’hiver à recopier les carnets de recettes de leur maman. En 1934, Juliette Rensonnet a 22 ans. Elle termine ses études de pharmacie. À l’université de Liège, elle a rencontré Albert Henkinbrant. En attendant qu’Albert termine ses études de médecine, elle se prépare donc à devenir une parfaite maîtresse de maison en recopiant les recettes de sa maman, Henriette Rensonnet-Piret, et de sa future belle-maman, Marie Henkinbrant-Vieujean.

familleRensnnetPiret2.jpg
La famille de Juliette, vers 1930. De G à D, Jeanne, Marie, Henriette (la maman), Jacques (le papa), Henriette (Lily), Juliette.

André Henkinbrant a mis la main sur le carnet des desserts (ce n’est pas étonnant!) de sa maman (Juliette Henkinbrant-Rensonnet) et en a réalisé une copie qu’il a enrichie d’illustrations humoristiques.

Mon exemplaire de cette copie a été bouffé par des souris mais André a heureusement pu  me transmettre une version numérisée.

J’avais cependant déjà recopié les recettes dont mes préférées ont évidemment été reprises dans le livre et le site de Janine .

Vous trouverez ci-dessous:

Pour ouvrir le PDF, cliquez sur « DOCUMENT ».

Beignets aux pommes

Employer des pommes de bons pommiers ; les peler, les creuser, les couper en rondelles.

Préparer la pâte suivante :

Délayer de la farine dans de la bière ou du vin blanc, ajouter 1 ou 2 jaunes d’oeufs. Battre les blancs en neige, ajouter un grain de sel et un peu de canelle en poudre.

Faire en sorte que cette pâte puisse reposer au moins 3/4 d’heure.

Mettre au feu la friture et quand elle est bouillante, y plonger les rondelles de pommes tournées dans la pâte.

Saupoudrer de sucre pour servir.

Beignets soufflés (ou pets de nonne)

Ingrédients: 1/4 L d’eau, 30 gr de beurre, 1 pincée de sel, 1 cuiller de sucre, 125 gr de farine, 4 oeufs entiers

Faire bouillir dans une casserole 1/6 de litre d’eau, 30 gr de beurre, 20 gr de sucre fin, un arômate au choix soit vanielle, rhum, citron ou orange.

Quand l’eau est en pleine ébullition, y jeter 125 g de farine en mélangeant vivement durant quelques secondes sur le feu vif, puis sur le côté jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse.

Laisser un peu refroidir, y ajouter deux oeufs (un à la fois), en mêlant.

Jeter dans la friture bouillante une cuillerée, la laisser gonfler et roussir.

Servir chaud.

Crême fouettée (au chocolat)

Prendre 1/2 L. de crème, ni trop fraîche ni trop vieille, la fouetter mais s’arrêter à temps pour que la crème ne se transforme pas en beurre.

Y ajouter 3 cuillères de sucre blanc en poudre.

Mettre au feu, dans un peu de lait, 3 brins de chocolat, 3 morceaux e sucre blanc et bien mélanger; ajouter 3 jaunes d’œufs et bien mêler.

Réunir le tout en mélangeant encore.

Glace pour gâteau (glaçage)

Mettre sur le feu 125 g de sucre blanc avec une cuillerée d’au, de lait ou de crème de lait.
Ajouter un peu de beurre frais non salé, puis, selon le goût, un peu de rhum, de citron, de vanille ou d’amandes pilées.

Laisser cuire en sirop assez épais puis étendre avec un pinceau ce liquide bouillant sur le gâteau froid.

Remettre un instant au four pour faire sécher le sucre.

Gâteau de Savoie

Mettre d’un côté de la balance 3 œufs et de l’autre côté du sucre à poids égal.

Prendre un poids de farine égal à 2 œufs, du “baking powder” et 1 citron.

Casser les œufs entiers dans un plat, y ajouter le sucre en poudre, battre pendant 1/2 H au moins.

Ajouter alors, en battant, la farine préalablement tamisée et chauffée, y presser le jus de citron.

Au moment d’enfourner, mélanger à la pâte du “baking powder”.

Flan

Pour 6 personnes : Une pinte de lait, cannelle ou vanille, 100gr. de sucre, 5 oeufs, (pommes)

Mettre cuire une pinte de lait avec de la vanille ou de la cannelle et 100 g de sucre (N.B.: une pinte doit être l’équivalent d’un demi-litre), laisser bouillir.

Casser 5 œufs dans un plat, bien les battre – blancs et jaunes ensemble – et verser le lait en tournant les œufs.

Mettre au four au bain-marie.

Flan aux pommes:

Faire un léger sirop de sucre, y mettre 1/2 kg de de pommes épluchées et coupées en morceaux. Lorsque ceux-ci sont confits (20 min.), les mettre au fond d’un plat allant au four, préparer un flan et verser sur les pommes.

Mettre au four et laisser dorer.

Gâteau au chocolat

Gâteau aux amandes

Gâteau de Verviers

pour 6 personnes : 600 g de farine, 4 oeufs, 300 g de beurre, 300 g de sucre candi, 25 cl de lait, 10 g de cannelle, 60 g de levure, 125 g de raisins, 10 g d’épices (?)

Pétrir la farine avec les oeufs, la levure et le lait aromatisé de sel et de cannelle.

Laisser lever la pâte puis y incorporer le beurre, le sucre et les raisins.

Aplatir sur une platine graissée, puis laisser relever.

Cuire à four chaud. Glacer après la cuisson.

Massepain

Ingrédients : 500 g d’amandes douces émondées moulues ou broyées, 500 g de sucre en poudre (bien tamisé), 1 ou 2 blancs d’oeufs, 1 C d’essence de fleurs d’oranger. On peut y ajouter 12 amandes amères.

Pour éviter que la pâte devienne huileuse, on additionnera le sucre par petites quantités au fur et à mesure qu’on pilera les amandes.

Lorsque les amandes et le sucre forment une pâte assez dure, on ajoute le blanc d’oeuf et l’essence de fleur d’oranger.

On travaille le tout pendant 1/4 d’heure.

Pour le massepain cuit, on étend la pâte en une feuille de 1 cm d’épaisseur. On la découpe avec des formes à l’emporte-pièce.

Les parties sont déposées sur une feuille de papier beurré et mises au four à feu doux pendant 5 à 8 minutes. Pour les détacher, on mouille le papier après refroidissement.

Les formes pour les dessins doivent être saupoudrées avec de la farine.

Bonbons jaunes secs

Soufflé au chocolat

Meringues

Truffes au chocolat 1

Truffes au chocolat 2

Mousse au chocolat

pour 4 personnes : 200 g de chocolat, 4 C de sucre glace, 100 g de beurre mou, 4 oeufs

Faire fondre doucement le chocolat dans un peu d’eau ou de café.

Ajouter le sucre et le beurre et mélanger pour obtenir une pâte bien lisse.

Hors du feu, rajouter les jaunes des oeufs.

Battre les blancs en neige bien ferme et les ajouter délicatement.

Galettes quatre quarts

Mousse à la minute au cacao

Crème fouettée

Pudding congolais

Gâteau brésilien

Gaufrettes fines

Galettes à la cuillère

Galettes fermentantes

Gâteaux ou Cougnous

Gâteau au chocolat

Sylvabelle

Ingrédients : 100 g de beurre, 80 g de sucre en poudre, 2 oeufs, 2 tablettes de chocolat, 100 g de biscuits petit-beurre

Pétrir pendant 10 minutes 100 g de beurre avec 80 g de sucre en poudre et 2 jaunes d’oeufs.

Faire fondre dans très peu d’eau 2 tablettes de chocolat, laisser refroidir et ajouter à la pâte.

Broyer 100g de “petit-beurre”, ajouter encore à la pâte puis mêler le blanc d’un oeuf battu en neige.

Beurrer un moule, saupoudrer de sucre, verser la préparation et laisser reposer 6 H au moins ans un lieu frais.

Ce gateau peut même se faire la veille.

On peut, en le démoulant, l’arroser d’une crème à la vanille.

Jacques Henkinbrant

2 réponses

  1. Bravo Jacques!
    Je ne manquerai pas d’apporter ma participation pour les chambres d’hôtes…
    Une petite correction (mais tu l’as peut-être fait exprès pour voir si on lit…), maman devait être plus proche des 22 ans quand elle recopiait les recettes en 1934…

Laisser un commentaire