En rangeant les albums de photos de ma mère (Juliette Henkinbrant-Rensonnet), j’ai trouvé cette farde à anneaux, dont la couverture en plastique orange dénotait par rapport aux dorures des autres couvertures en cuir (ou faux cuir).

Je suis surpris d’y découvrir 60 feuillets (recto et verso, donc 120 pages!), recouvertes d’une belle écriture régulière à l’encre bleue, présentant notre généalogie familiale, illustrée de pas mal de photos dont beaucoup me sont inconnues.

La page 3 nous explique tout:

Donc, Renée a offert cette généalogie familiale à son frère Albert et à sa belle-sœur Juliette en 1977 à l’occasion de leur 40ème anniversaire de mariage.

Cependant, en y regardant de plus près, ne remarquez-vous pas une incohérence entre cette page et la précédente, la page 2 (en fait, la première page après la page de titre) :

Les aînés de la famille l’auront compris: en 1977, il y avait beaucoup plus que 4 arrière-petits-enfants de Marie et Joseph ! Les 4 premiers, Claire et Vincent (Godefroid), Nadine et Alexandre (Reginster) sont nés avant… 1955, l’année du cinquantième anniversaire des parents de Renée, Joseph et Marie Henkinbrant-Vieujean de Seny.

Il apparaît donc que Renée avait préparé cette belle généalogie longtemps auparavant, plus précisément en 1954 : un an avant la date anniversaire du mariage (19 juillet 1955) elle préparait ce cadeau pour ses parents.

Mais sa maman est décédée 8 mois avant les noces d’or, le 19 novembre 1954. Renée a donc conservé ce cadeau pour une autre occasion : ce sera – 22 ans plus tard – les 40 ans de mariage de son frère Albert avec Juliette.

Marie-Anne est née le 1er janvier 1955, sept semaines après le décès de sa grand-mère, ce qui explique la curieuse mention « 22 petits-enfants + Marie-Anne ». Marie-Anne n’a donc pas connu sa grand-maman, mais elle a hérité de son prénom.

Par la suite, Renée n’a pas modifié la mention de « 4 arrière-petits-enfants » de la page 2, mais entre 55 et 77, elle ajoutera, dans les pages suivantes, les nombreux mariages des autres petits-enfants et les très nombreux « arrière » qui viendront s’ajouter aux 4 de 1955.

À partir de 1977, c’est Juliette qui prend le relais pour enregistrer les mariages et naissances qui suivent (on remarque l’écriture différente).

Mais ne cherchez pas la génération suivante. Renée a bien continué à enregistrer dans sa mémoire les conjoint(e)s qui ont rejoint la famille et les nombreuses naissances qui ont suivi (c’est vraiment cela qu’on appelle « apprendre par cœur!), mais la génération suivante a pris le relais pour l’enregistrement et le partage écrits: Lucie et Lucien (Godefroid-Reginster) ont diffusé quelques mises à jour « stencilées » (seuls les vieux comprendront!) de la généalogie familiale pour les descendants d’Antoinette et Léon (famille Reginster-Henkinbrant). Pour les descendants d’Albert et Juliette (Henkinbrant-Rensonnet), c’est assez récemment (vers 2005-2010) que j’ai découvert les sites geneanet.org et myheritage.fr et que j’y ai enregistré toutes les données généalogiques familiales héritées de Renée, Juliette et Lucie.

Ces sites seront présentés ici ultérieurement. Notons déjà que les personnes enregistrées et authentifiées sur MyHeritage peuvent compléter/corriger les données  qui les concernent et apporter ainsi leur pierre à l’édifice généalogique familial.

Mais revenons à l’arbre généalogique de Renée. Je le présente ici à l’état brut, tel qu’il devait être en 1977, mais avec les nombreux arrière-petits-enfants nés à partir de 1977 et ajoutés par Juliette. Ma seule intervention a consisté à numéroter les pages et à ajouter, après chaque page qui comporte une (des) photo(s), un agrandissement de celle(s)-ci.

Vous remarquerez évidemment les très nombreuses citations littéraires que Renée à sélectionnées avec soin pour « illustrer » la plupart des personnages présentés.

(Cliquer sur une vignette pour l’agrandir; cliquer à droite sur « > » pour la suivante et à gauche sur « < » pour la précédente.)

0074

Laisser un commentaire